Congeler, le secret d’une meilleure conservation de la rhubarbe

Comme ce fruit n’est disponible qu’en période d’automne, c'est-à-dire seulement le mois d’avril jusqu’à la fin du mois de juin, il faut trouver un moyen pour le conserver au-delà de cette période. Le but est pour pouvoir le manger à tout moment, même lorsqu’il n’est pas disponible au marché. Il s’agit donc d’utiliser la congélation qui s’applique très bien à la rhubarbe. Pour ce faire, afin de réussir à la congeler, un traitement unique est nécessaire parce qu’il faut ici traiter la tige. Mais avant de la mettre au réfrigérateur, il faut prendre en compte de certains points primordiaux. En effet, congeler de la rhubarbe nécessite avant tout une préparation adaptée.

Le traitement spécial avant la conservation


Avant de congeler la rhubarbe fraîche, il faut d’abord bien choisir la meilleure pour avoir une bonne conservation. Le principal critère est celui de la rhubarbe fraîche et jeune. Si le cuisinier souhaite congeler de la rhubarbe, il lui est conseillé de ne choisir que les tiges qui sont encore jeunes et fraîches. Pour le savoir, il faut qu’elles soient fermes et ses extrémités doivent être fraichement tranchées. Comme dans les autres cas, il faut une rhubarbe propre qui a été lavée à l’eau froide. Il faut ensuite les égoutter ou les essuyer. En la préparant, il faut faire attention aux feuilles car elles sont toxiques à l’organisme. Avant de la congeler, il faut donc enlever les extrémités de la tige. Ensuite, il faut enlever la membrane à l’intérieur. Pour ce faire, la technique la plus adaptée est celle qui consiste à faire une entaille dans le sens vertical. Avant de les couper, il faut retirer les fibres de la tige. Avant de congeler, il faut trancher les tiges d’une longueur d’environ 2 centimètres. Il existe deux moyens pour la préparation de la rhubarbe. Dans le premier cas, les petits morceaux vont être trompés dans du sucre pour y être macérés. Il faut laisser agir le sucre pendant environ deux heures. Il existe à part cela, une autre méthode qui précède la congélation. C’est le cas du blanchiment qui est comme pour les autres légumes. Ainsi, on utilise l’eau bouillante pendant quelques secondes. Après cela, avant de faire la congélation, il faut les égoutter et les sécher à l’aide d’un papier absorbant ou un essuie-tout. Enfin, pour terminer, il faut le cuire un peu. Avant de la mettre dans le réfrigérateur, il faut une stabilisation de la température avec laquelle le fruit doit se refroidir. Pour ce faire, c’est possible de la mettre au réfrigérateur pendant une heure avant de la mettre dans un sac de congélation.

Les conditions à respecter pour une bonne conservation


L’essentiel ici comme dans les autres cas classiques est d’avoir une température adaptée pour pouvoir le maintenir au frais longtemps et aussi un bon conditionnement. Pour le cas des rhubarbes macérées ou blanchies, il faut les laver à l'eau glacée pour un bon conditionnement. Avant de congeler, il faut les égoutter et les essuyer avec une serviette propre. Il faut ensuite les diviser en petites parts pour faciliter la décongélation. Concernant l’emballage, il faut se servir uniquement d’un sac en plastique avec du sucre ou du sirop sucré. Bien qu’étant très pratique, cette option est facultative. Comme il s’agit d’un aliment acide, il faut éviter d’utiliser d’autres matériaux qui ne s’adaptent pas à ce contexte autre que le sac en plastique. Pour ce qui concerne la température, avant de les mettre définitivement au congélateur, il faut les mettre au réfrigérateur avec une température comprise entre -24°C et -32°C pendant un minimum de 8 h. Après cela, il faut les placer au congélateur à une température avoisinant les -18°C. Dans ces conditions, congeler la rhubarbe peut durer jusqu’à une heure sans aucun risque de changement quant au goût et à la texture. La décongélation se fait au réfrigérateur pendant un minimum de 6 heures. Pour ce faire, il faut la mettre à nu, sans emballage à une température de 2 à 4 °C. Il existe une autre méthode plus rapide qui est l’utilisation de l’eau chaude et bouillante. Après une décongélation, la rhubarbe peut être utilisée pour des plats sucrés ou salés. Il peut également être un simple accompagnement ou un apéritif pour le goûter.