Conserver le yaourt par les méthodes de congélation

La fabrication du yaourt est faite à partir de lait entier, demi-écrémé ou écrémé. Le lait est souvent pasteurisé et amélioré avec du lait en poudre pour le rendre plus riche. S’il n’est pas acheté, on peut le faire à la maison car sa fabrication est relativement simple. Il est apprécié par ses différentes saveurs. Il peut être brassé, maigre ou nature, souvent consommé au petit déjeuner ou en guise de dessert. Il peut se présenter différemment répondant aux besoins des consommateurs. Le yaourt entier est fabriqué à partir de lait pasteurisé ayant gardé toute sa crème, et il est onctueux. Lorsqu’il est demi-écrémé, il s’agit d’un yaourt nature sans ajout de sucre ni d’aromates. Il est souvent fait maison, obtenu par une fermentation du lait pasteurisé. Cette production domestique est pourvue de fraicheur et est nature. On trouve aussi le yaourt allégé fabriqué à partir de lait écrémé, sans matière grasse. La crème est extraite du lait grâce à une écrémeuse centrifugeuse. C’est le produit idéal pour les régimes minceur. Brassé, sa texture est plus onctueuse. Il est crémeux grâce à un appareil qui le brasse pour le rendre plus suave. Il est fabriqué de la même manière que celui nature. Aussi, il peut être aromatisé au coco, à la vanille, sucré ou ajouté de fruits coupés en morceaux ou sous forme d’arôme. Enfin, la version de l’yaourt à boire est préférée pour les goûters et les petits-déjeuners. Il a une texture plus liquide obtenu à partir du yaourt brassé. Ainsi préparés, on peut congeler les yaourts.

Préparations et techniques de congélation


La congélation permet de conserver l’aliment le plus longtemps possible. C’est une méthode efficace pour avoir le produit à portée de main à tout moment. Il faut cependant retenir des règles de base pour les produits laitiers ainsi que quelques techniques afin de garder la même texture optimale même après sa congélation. La fabrication du yaourt maison est non seulement économique mais aussi écologique. Pour le faire, il vous faut du lait entier, ce qui le rendra plus ferme et onctueux. Si vous optez pour le lait demi-écrémé, il faudra ajouter 2 cuillères à soupe de lait en poudre afin d’avoir plus de protéines. Il est possible aussi d’utiliser du lait d’origine végétale tel que le lait de soja, car sa texture sera similaire à celui du brassé. Des ferments sont indispensables pour que la préparation prenne. Ils peuvent être remplacés par un yaourt entier pour 1l de lait, soit en ajoutant un sachet de ferment lyophilisé dans la préparation. Ces ferments permettent la fermentation du lactose lors de sa fabrication à une température n’excédant pas 45°C. La cuisson dure au moins 8h et il faudra quelques heures de refroidissement avant de le conserver au congélateur. Elle est réalisée avec une yaourtière réglée au thermostat adéquat, mais il existe aussi d’autres alternatives. Vous le faites au four préchauffé à 50°C au thermostat 2. Enfournez les pots soigneusement fermés durant 1h30 et éteignez votre four, ensuite laissez reposer 6h. L’autocuiseur est aussi possible, remplissez la cuve jusqu’à 5cm, montez la pression, retirez du feu, laissez évaporer et enlevez l’eau. Déposez-y les pots remplis, remettez le couvercle hermétiquement et laissez reposer 6 à 8h avant de les congeler. Pour ce faire, vous pouvez enfoncer des bâtonnets dans les pots pour les transformer en glace ou les transférer dans des petits moules en silicone. Vous pouvez alors les congeler rapidement durant 3 à 4h, ce qui permet de conserver les propriétés des aliments. Retirez-les du congélateur et replacez les glaçons ainsi obtenus dans des sacs de congélation solides. Retirez le maximum d’air, fermez hermétiquement et congelez. N’oubliez pas d’indiquer les dates sur les emballages. Ils se conservent pendant 1 mois à -11°C.

Méthodes de décongélation


La décongélation est faite impérativement au réfrigérateur pour préserver la multiplication des microbes. Au bout de 8 à 10h, vous pouvez le consommer tel quel rapidement. Autrement, on peut le mixer pour qu’il retrouve une consistance plus onctueuse et l’apprêter pour les recettes de gâteaux ou autres sauces. Une fois décongelé, Il ne faut plus le recongeler.

Vos avis

  1. jmaran

    Bonjour,

    Peut-on utiliser un yaourt qui a été congelé pour ensemencer une nouvelle fournée ? En effet quand on fait soi-même les yaourts, c'est le plus vieux qui sert à la fournée suivante, ce qui favorise l'apparition de germes non souhaités ! S'il a été congelé, on est à l'abri des proliférations non désirées.

    Merci du conseil!

    JMA